Mardi 16 Janvier 2018 : Adieu Monsieur Pascal Médan

 

 

Le mardi 16 janvier 2018 ont  eu  lieu  les funérailles  de  Monsieur Pascal Medan   à la salle polyvalente  du  diocèse de  Jacmel au Lamandou. L’officiant  principal était  le  Révérend  Père    Samson  Pierre.

Une foule dense se  pressait  pour lui rendre un dernier  hommage : son épouse, sa fille et sa famille profondément affectées, ses proches, ses amis, ses  collègues et  la quasi-totalité des   élèves  du  Centre  Alcibiade  Pommayrac.

Au cours de son homélie le Révérend  Père Samson Pierre a longuement évoqué  le souvenir de Monsieur Pascal Médan.

  Au nom de sa fille, Nohémie, trop affligée pour prendre la parole, des condisciples ont lu un texte qu’elle avait préparé  pour la circonstance. Extraits :

«Je garde le souvenir d’un père adorable, extraordinaire et irremplaçable. Il était un modèle pour moi ….En 2015 la mort de son père l’a fait sombrer dans la dépression et lui a fait perdre le goût de la vie….Malgré la douleur que m’inflige son départ je n’arrive pas à lui en vouloir d’être parti .Seule la maladie est coupable .Certains pensent que son geste est égoïste mais je l’aime assez pour comprendre ce qu’il a fait….J’espère que la mort l’a soulagé et qu’il a trouvé la paix qu’il n’avis pas eu dans ce bas monde »

 

Nohémie Médan, très affectée, et des anciens condisciples du CAP

 

Monsieur Milot NESTOR, professeur d’EPS au CAP, a pris la parole pour rappeler tout ce qu’il devait à Pascal MEDAN qui a été son professeur durant ses études secondaires au CAP  puis son collègue à son retour en Haïti après une formation de plusieurs années en STAPS à l’université de Limoges. Il a insisté sur les qualités humaines et les compétences de Pascal MEDAN, très professionnel et soucieux du devenir de ses élèves. C’est lui qui l’a incité à s’engager sur la voie des sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) .Il l’a entraîné à Jacmel pour préparer les épreuves d’admission en France, en lui faisant notamment faire des longueurs dans la piscine de la Jacmélienne et des sprints sur le sable de Congo plage. Le natif de Pau a initié de nombreux élèves au tennis et à la pétanque en dehors de ses cours. C’est en leur nom que M. NESTOR souhaitait rendre hommage au défunt.

 

M.Milot Nestor, professeur d’EPS au CAP durant son intervention

 

Au nom de la direction du CAP, du corps professoral, du personnel et des élèves, Monsieur Jean-Yves BOURCIER s’est exprimé devant l’assistance :

Révérends  Pères, chers  parents , chers  amis  et  chers  élèves de Pascal Medan

Stupéfaction, incrédulité, incompréhension à l’annonce de  la mort de Pascal le 24 décembre 2017.

Cette absence soudaine nous meurtrit. Bouleversés par cette subite disparition il nous est difficile de trouver les mots justes.

Madame  Véronique  Rossillon, fondatrice du Centre Alcibiade Pommayrac,  me prie de transmettre ses plus sincères condoléances à toute la famille  et  à  tous les proches de Pascal Medan. « Professeur remarquable de lettres, histoire et géographie il enseignait avec cœur et dévouement. Il a su marquer bien des générations. Son absence  laissera un grand vide. »

Entre septembre 1989 et septembre  2017, deux fois Pascal Médan est parti, deux fois il est revenu à Jacmel avec toujours le même engagement dans sa mission d’éducateur. Professeur, écrivain, éditeur mais aussi guide, il sut accompagner et conseiller judicieusement ses élèves jeunes et anciens dans leurs parcours personnels .

Si Pascal a quitté cette terre il ne nous quittera jamais vraiment .Il  est toujours vivant dans nos cœurs et nos esprits, à travers nous il vit.

 

Monsieur Jean-Yves BOURCIER, directeur du CAP durant sa prise de parole

 

 

Vue partielle de l’assistance durant la cérémonie religieuse

 

 

Exposition du cercueil de Pascal Medan dans l’enceinte de l’église