Classe de rhétorique : trois mini-mémoires : Rosa Parks, non-violence, philo et théologie

Projet phare dans la scolarité des élèves, la rédaction d’un mini-mémoire en classe de rhétorique est calquée sur le même modèle que les Travaux Pratiques Encadrés (TPE) du programme du baccalauréat français. L’exercice consiste à travailler par groupe de trois ou quatre sur un sujet interdisciplinaire librement choisi. Les élèves ont six mois (1er et 2ème trimestres) pour effectuer des recherches bibliographiques, retenir une problématique, élaborer un plan et rédiger le dossier. Ils sont suivis tout au long de ce travail par deux professeurs avec lesquels sont régulièrement programmées des réunions de concertation.

Une présentation à l’oral a lieu après la remise du mini-mémoire. Les groupes y présentent collectivement et individuellement leurs travaux et répondent ensuite aux questions du jury composé des deux professeurs et du directeur qui ont préalablement étudié l’ensemble des dossiers.

Les bienfaits d’un tel exercice sont multiples et les élèves s’y investissent avec ardeur : on apprend à travailler en groupe, à approfondir un sujet, à s’inscrire sur un temps long. Cela constitue une excellente préparation pour les études supérieures et plus tard pour la vie professionnelle.

Nous vous proposons de consulter quelques-uns des meilleurs travaux. Bonne lecture !

  1. Rosa Parks
  2. la non-violence
  3. philo et théologie