23,29,30/01/2014 – Conférences de M. François Zumbiehl

conf1

Célébration du centenaire de la naissance d'Albert Camus

A l’occasion du centenaire de la naissance d’Albert Camus, M. François Zumbiehl , inspecteur d’académie honoraire, a prononcé  2 conférences à la salle Professeur Jean Claude  les 23 et 29 janvier 2014. Étaient présents les élèves de  philo, rhéto  et  seconde.

Un peu moins de cinquante années de vie mais une œuvre intellectuelle particulièrement riche. Romancier, philosophe, journaliste, dramaturge, essayiste et nouvelliste, Albert Camus né il y a tout juste cent ans (le 7 novembre 1913 en Algérie), a disparu dans un tragique accident de voiture à l'âge de 47 ans. Il a laissé derrière lui un très grand nombre d'écrits littéraires, philosophiques et journalistiques traduisant sa pensée qui a marqué le XXe siècle.

Les œuvres de Camus développent un humanisme fondé sur la prise de conscience de l’absurde de la condition humaine mais aussi sur la révolte comme réponse à l’absurde, révolte qui conduit à l’action et donne un sens au monde et à l’existence. Alors « naît la joie étrange qui aide à vivre et à mourir « ( L’HOMME RÉVOLTÉ ).

Camus a questionné les principes qui régissent la vie des hommes et les buts que chacun peut trouver à son existence afin d'en repousser la fin inéluctable. L'anniversaire de sa naissance était  l'occasion pour M. François Zumbiehl de  revenir sur sa pensée à travers L’ÉTRANGER , LA PESTE et LA CHUTE notamment.

Camus

Cet écrivain transgénérationnel et universel n’a jamais connu son père mort à l’âge de 28 ans en 1914. Albert Camus élevé par sa mère mais surtout par une grand-mère autoritaire  « apprend la misère » dans le quartier de Belcourt à Alger. « La misère m’empêcha de croire que tout est bien sous le soleil et dans l’histoire ; le soleil m’apprit que l’histoire n’est pas tout ». A sa mère qui parlait peu et difficilement ,« qui ne savait même pas lire », le lie « toute sa sensibilité ». On peut penser comme l’a laissé entendre  M. François Zumbiehl qu’une partie de l’œuvre s’est édifiée pour tenter d’équilibrer cette absence et ce silence, ou de leur répondre. Le conférencier a lu des extraits du roman autobiographique inachevé  LE PREMIER HOMME  publié par la fille de Camus en 1994.

Principales œuvres: Caligula (1938, pièce de théâtre); Noces (1939, recueil d'essais); Le Mythe de Sisyphe (1942, essai); L'Étranger (1942, roman); La Peste (1947, roman); Les Justes (1949, pièce de théâtre); L'Homme révolté(1951, essai); La Chute (1956, roman).    Prix Nobel de littérature en 1957.

Lire l'Iliade aujourd’hui

illiade
La 3ème conférence de M. François Zumbiehl   LIRE L’ILIADE AUJOURD’HUI s’est tenue à la salle Professeur Jean Claude le 30 janvier 2014.

L’ILIADE, épopée de la Grèce antique, est attribuée à Homère . Le thème de cette œuvre majeure est la guerre de Troie dans laquelle s’affrontent les Achéens et les Troyens, chaque camp étant soutenu par diverses divinités comme Athéna, Poséidon ou Apollon. Des héros comme Ajax, Hector ou Patrocle s’illustrent au cours d’un siège qui dure dix ans. Finalement  les Achéens l’emportent grâce à la victoire d’Achille qui tue le chef troyen en combat singulier.

L’ILIADE est « le poème de la force ». Cette force n’est pas seulement celle de la lutte mais aussi celle d’un verbe poétique et d’une énergie narrative qui alimentent depuis près de 3000 ans notre imaginaire.

Homère nous a légué à l’état de condensé ce que la Grèce a offert par la suite à la postérité : la nature comme modèle, l’effort vers la beauté, la force créatrice qui pousse toujours à se surpasser, l’excellence comme idéal de vie. Dans l'ILIADE, le Poète dit la noblesse face au fléau de la guerre. Il dit encore la bravoure et la lâcheté, l’amitié, l’amour et la tendresse. Ce poème où règne la mort exalte l’amour de la vie et aussi l’honneur  placé plus haut que la vie et qui rend plus fort que les dieux.

 

Retrouvez ces conférences en images

 

Pour en savoir plus sur Albert Camus 

Le Point.fr : Albert camus aurait cent ans
Lemonde.fr:Les devoirs du journaliste selon Albert Camus
Lexpress.fr:Camus, mon grand frère
bibliobs.nouvelobs.com: Albert Camus, raconté par Roger Grenier