12/01/2010 – Reconstruction du C.A.P. après le séisme

reconstruction

Le terrible séisme du 12 janvier 2010 a ravagé les régions de Port-au-Prince, Léogâne où se situait l’épicentre et Jacmel. Cette catastrophe détruisit de nombreux quartiers dans la métropole du Sud-Est et à la périphérie faisant près de 1000 morts et des milliers de blessés, de mutilés et de sans-abris. 36 camps furent érigés à la hâte pour accueillir les réfugiés traumatisés et désespérés.

Au  Centre Alcibiade Pommayrac le bâtiment principal de la section primaire s’est effondré comme un château de cartes écrasant tout dans sa chute. Dégâts matériels considérables mais aussi chance inouïe pour le CAP puisque tous les élèves et les maîtres avaient déjà quitté les lieux au moment du drame. Ébranlé et fissuré, le grand bâtiment de la section secondaire a subi de gros dégâts : inutilisable en l’état, il doit être expertisé .

Dans un premier temps l’urgence était de faire revenir nos élèves le plus vite possible, les sortir de ce cauchemar et surtout les aider et les rassurer en reprenant les cours et en les réinsérant rapidement dans la vie scolaire avec  la préparation des examens de fin d’année en perspective. Il nous fallait donc mettre en place des structures provisoires pour les accueillir puisqu’en dehors de la bibliothèque et des deux salles audio-visuelles il n’y avait plus de classes pour les abriter.

Grâce à la solidarité et à la diligence de nos amis de l’Association pour la Promotion des Arts du Monde (APAM) présidée par Marie-Françoise Matouk, des fonds ont pu être rapidement débloqués pour mettre en chantier la construction de 15 classes en bois et végétaux (voir lien sous les choucounes)

Dans un deuxième temps, après plusieurs expertises, il fallait réhabiliter et consolider (notamment en doublant les piliers) le bâtiment de la section secondaire et les bâtiments annexes. Ce qui fut réalisé pour la rentrée scolaire 2010-2011.

Quant à la section primaire il fallait reconstruire une autre école à la fois parasismique et anticyclonique constituée de modules sans étage.

Grâce à

              et  "Solidarité Haïti" qui a mobilisé ses réseaux.

  • LE FONDS FORNIER

             créé par Madame Véronique Rossillon, fondatrice du CAP

             et la solidarité de ses membres aux quatre coins de la France

             et la solidarité de son réseau d'écoles à travers le monde

et tous les nombreux donateurs individuels qui ont voulu nous aider à travers de multiples réseaux de solidarité, nous avons pu financer l’ensemble des travaux de reconstruction et de réhabilitation du CAP qui ont été réalisés en 14 mois.

Découvrez en images la reconstruction de la section primaire :

 

Documents à télécharger :
> Bilan de synthèse de la reconstruction du C.A.P. après le séisme

Articles sur Internet :
> Reconstruisons Alcibiade-Pommayrac en Haïti ! - 19 janvier 2010
> Haïti, reprise progressive de l’enseignement scolaire pour les élèves d’AlcibiadePommayrac - 9 février 2010
> En Haïti, les cours ont repris au Lycée Alcibiade-Pommayrac de Jacmel - 15 février 2010
> Haïti-Séisme : Réouverture timide des écoles à Jacmel, 2 mois après - 19 Mars 2010
> Haïti : le Centre Alcibiade-Pommayrac en images - 28 février 2011
> Une journée tranquille en Haïti - 23 février 2012